top of page

Je suis arrivée au Rêve d’Aby en décembre 2022 pour mon stage de soigneur animalier. Après ces deux mois intensifs, je ne me voyais pas quitter ce lieu incroyable. 

Je me suis toujours sentie mieux en la présence des animaux, et ce depuis très jeune. Mon premier déclic sur la cause animale me vient de Lisa Simpson, cette jeune militante fictive qui a bercé ma jeunesse.

Je deviens alors végétarienne quelques années plus tard en sortant d'un restaurant, après avoir tout simplement mangé mon premier burger végétal.

Mon cheminement vers le véganisme a été un peu plus long. Je me renseignais beaucoup, je trouvais certaines alternatives, mais en toute honnêteté, c'est Aby qui m'a changée. Je ne pouvais plus me mettre des oeillères sur les conditions d'élevage dans les industries laitières, les usines de poules pondeuses, alors que je côtoyais tous les jours des rescapés de cet enfer. 

Le Rêve d'Aby m'a permis de me sentir complètement ancrée dans les valeurs qui me sont chères. Ce refuge m'a aidé à trouver la voie qui était pour moi primordiale dans le combat du bien-être animal. 

 

Que ça soit sur terrain ou derrière mon écran, j'accorde beaucoup d'importance à sensibiliser le grand public sur ces animaux qui partagent nos vies. Chaque jour nous faisons évoluer le combat, chaque jour nous enseignons aux générations de demain le respect de toutes les espèces vivantes, pour rêver d'un futur sans cruauté.

Marie, bénévole terrain et communication

230617 - Marie et les cochons par Tiff (8).jpg
bottom of page