Posts Récents
Posts à l'affiche

[Le fabuleux destin de Jeanne]

Sa vie a commencé comme celle de milliers de veaux, dans une exploitation agricole ayant la particularité d’élever des « veaux au pis ». Ce type d’élevage permet aux veaux de rester auprès de leur mère pendant quelques mois. Juste le temps de grandir, et de grossir suffisamment que pour être envoyés à l’abattage.

Malheureusement, la mère de Jeanne peut à peine la nourrir, sans doute épuisée par les multiples naissances. Jeanne accuse un important et dangereux retard de croissance. Craintive, farouche, chargeant les humains qui essaient de l’approcher, Jeanne ne peut être nourrie au biberon. Sa vie est en danger.


Jeanne est née dans une exploitation pas tout à fait comme les autres. Le fermier, convaincu par son épouse, a décidé de renoncer à son exploitation bovine pour se reconvertir dans les céréales.

Le destin de Jeanne bascule.


L’épouse de l’éleveur, probablement sensible à la grande fragilité de Jeanne, appelle nos collègues d’Animaux en Péril asbl. Elle ne veut pas qu’elle parte à l’abattoir et cherche une solution. Impossible de rester insensible à une telle demande, rarissime dans le milieu agricole, AeP accepte de l’accueillir et d’en prendre grand soin. _________________________________


Notre petite Alice, en quarantaine, se sent bien seule. Après discussion avec nos collègues d’AeP, nous prenons la décision d’accueillir Jeanne au Rêve d’Aby, ce qui devrait aider l’une et l’autre à s’épanouir.

Alice, très sociable et en pleine confiance au contact des humains, devrait rassurer Jeanne et lui permettre d’être plus sereine. Son rôle de grande sœur lui ira à ravir !


Nous devons encore attendre avant de les mettre en contact pour des raisons de quarantaine mais nous nous réjouissons et nous ne doutons pas que leur destin, à jamais lié, sera aussi doux que celui d’Aby et de nos autres protégés.


Nous en profitons pour vous donner des nouvelles de Plume et d’Olaf. Ils vont très bien et profitent des calmes journées d’hiver. Plume a compris qu’elle ne craignait plus rien et Olaf nous fait bien rire avec ses pitreries.


Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square