OREO

Je m’appelle Oreo. Je suis né un beau jour d’avril 2018 au refuge.

Ma maman Chocolat, saisie pour négligence en mars 2018, m’a donné la vie sous le regard attentif des bénévoles et de visiteurs, un jour de visite.

Je me suis un peu fait attendre... Quinze jours de surveillance, de jour comme de nuit, pour ma maman.

Je suis né en bonne santé mais ma maman a eu des complications après la mise bas. Mon placenta n’a pas voulu sortir. Nous avons été embarqués en clinique quelques heures plus tard. Le placenta a été enlevé. Tout aurait dû bien se passer... Mais ma maman a commencé à ne plus aller bien. Fièvre, diarrhée, manque de lait…

 

Malgré son état,  elle s’occupait de moi et de mon côté, je la poussais à se battre. Je ne voulais pas perdre ma maman.

Les bénévoles du refuge se sont relayés pour venir nous rendre visite à la clinique. Ma maman allait de moins en moins bien malgré les traitements. Trois jours après ma naissance, j’ai dû lui dire adieu. Malgré sa force et son courage, elle s’est éteinte. Les vétérinaires pensent qu'elle était déjà malade en arrivant au refuge. Elle aurait tout fait pour me mettre au monde avant que sa maladie ne prenne le dessus.

Je suis un vrai battant ! 

 

J'ai été mis en contact avec une autre jument dans l’espoir que celle-ci m’adopte. Quelques jours plus tard, nous ne savions déjà plus nous passer l’un de l’autre.

Bien que ces changements et ces chocs successifs m’aient un peu affaibli, je suis sur le bon chemin pour aller mieux.

Je suis un petit poney très attachant et j’aime beaucoup les humains. Contrairement à Chocolat, ma maman, je n’ai pas connu la maltraitance mais la vie a voulu que je traverse ce gros coup dur pendant mes premiers jours de vie.

- Christian Mossoux
- Etienne Melissa
- Olive Perrut
- Catherine et Pierre Bastin
- Emma Vanhollebeke
- Vous ?
Parrains & Marraines