Depuis toute petite, j’ai toujours aimé les animaux. Mon rêve de toujours était de devenir vétérinaire. On m’appelait même Elmyra , comme le personnage des Looney Tunes qui aime tellement les animaux qu’elle les étouffe en leur faisant de gros câlins. Il y a quelques années déjà j’avais envoyé une candidature à la SPA de Charleroi (à l’époque je ne connaissais que cette association) pour y être bénévole mais elle n’avait pas été retenue.

 

Etudiante infirmière qui recommence son année, j’avais quelques mois de libres devant moi et je cherchais une occupation quand je suis tombée, par hasard, sur l’évènement Facebook des portes ouvertes du Rêve d’Aby qui se tenait en mai 2017. Vraie fille de la ville, c’était la première fois que j’approchais des animaux de la ferme de si près et ça m’a tout de suite beaucoup plu.

Elif, bénévole depuis juillet 2017

J’ai été très impressionnée et ai ressenti beaucoup d’émotion. J’ai donc contacté Vincent qui m’a tout de suite accueillie et depuis je ne peux plus me passer du Rêve d’Aby. J’y vais au moins une fois par semaine pour faire le plein de bonne humeur et de câlins.

 

Cela me permet, non seulement d’apporter ma pierre à l’édifice du bien-être animal mais aussi de me questionner sur mon mode de vie et surtout d’alimentation. J’ai toujours été sensible à la souffrance animale mais jusqu’à mon arrivée au Rêve d’Aby, je ne réalisais pas vraiment le lien entre les animaux et la viande dans mon assiette et je continuais d’en consommer par simple « plaisir » gustatif.

 

Maintenant lorsque je vois de la viande, je vois nos protégés et beaucoup de souffrance et ça me touche énormément. Depuis que je fais partie de la famille des rêveurs, je n’en consomme plus. Cela m’a permis une prise de conscience énorme.

 

Je remercie l’équipe et les protégés pour tout ce qu’ils m’apportent et j'espère faire partie de la famille des rêveurs encore longtemps.